L'eclavagisme

Historique

Depuis la naissance des premiers peuples de Memtis, les plus faibles ont été pillés, asservis, et souvent réduits en esclavages. La terre des divins à longtemps souffert de ce mal depuis leur départ, et cela remonte au Premier Âge. Historiquement, ces sont les eyriens et les orcs qui ont été les créatures les plus aisément réduites en esclavages.

La morale vis à vis de cette pratique à beaucoup fluctué au gré des peuples et des âges. Dans les périodes les plus primaires de l'histoire, il était commun d'asservir les peuples les plus faibles dans sa globalité, et non individu par individu. La dangerosité de la faune de Memtis rendait contre productif les massacres de masse, et l'enrôlement de force des peuples asservis dans des armées de front était souvent plébiscitée.

C'est avec l'évolution des sociétés, surtout après l'Âge Sombre, alors que les premiers royaumes et les premières grandes organisations se mettaient en place, que l'esclavagisme s'est tourné vers l'exploitation de certaines races pour son propre profit, et non pour la conquête. Ce seront les eyriens qui trinqueront à ce titre et ce pendant un très, très long moment de l'Âge d'Ellës. Les territoires de Khien, Qvill, Fylog, Andésia et Llend pratiquant un vaste marché sur les mers.

Mais le début de l'âge des Alliances permet à Félénis de donner un coup de frein à cette pratique, jugée barbare. Dans les termes du traité, l'Alliance refuse la persécution d'autres races sur son territoire, et le commerce global d'esclave s'en retrouve diminué. De plus, la paix devant s'instaurer entre tous les pays, et les Eyriens et les Orcs ayant obtenus de vrais territoires avec des armées pour se défendre... Peu enclins à refuser, l'esclavagisme est désormais freinée sur l'ensemble de Memtis.

Pourtant, il ne s'est pas arrêtée. Il à évolué.

Actuellement : L'esclavagisme individuel

La subtilitée n'était plus de vouloir persécuter un peuple, mais de faire appel à des lois internes aux pays, sur lesquelles l'Alliance n'a pas son mot à dire, pour justifier la mise en esclavage des individus sur leurs propres territoires. Ainsi, plutôt que de marchander et commercer leurs esclaves, les pays qui le souhaitaient pouvaient réduire des individus problématiques, ou persécutés, en esclavage. C'est le début de l'esclavagisme individuel : les esclaves ne deviennent plus une force de travail ou armée supplémentaire pour le pays, mais une propriétée, un objet de luxe et de confort, à destination des plus fortunés.

Paradoxalement, la margnialisation de l'esclavagisme l'a rendu plus intéréssante pour ceux voulant générer de l'argent, car les esclaves se vendent maintenant comme des denrées rares, qui valent, même pour le plus simple, un sacré paquets d'écus.

Parmis les pays qui pratiquent encore l'esclavage individuel, il y a Qvill, Vargas, Llend et la province de Fenrir sur Andésia. Certaines îles d'été le pratique encore. Dans la province de Gor sur Fylog, l'esclavage était encore d'actualité jusqu'a très récement, mais le démentellement de cette société ne se faisant pas en un claquement de doigt, il y a encore des réseaux clandestins.

Et justement, bien que les pays cités plus haut le pratique de façon officielle, il y a concrètement des esclaves dans tous les pays de Memtis, souvent cachés, vendus sous le manteau.