Les rapports actuels entre les pays

Bien que l'Alliance est désormais en place depuis plus de cinq siècles, il serait bien utopique de penser qu'aucun conflit n'est encore présent entre les différents pays. Sans revenir sur l'historique de ce que ces pays ont vécus, nous allons tenter ici de dresser un bilan factuel des relations diplomatiques qu'entrentiennent les différents pays de Memtis.

Félénis

Bien qu'elle n'est pas un état à proprement parler, l'île de Félénis a gagné un gros poids politique étant garant du traité de l'Alliance sur l'ensemble de Memtis. Son placement géographique central au sein de l'océan et du planisphère font également de cette île l'une des principales plateformes économiques maritimes.

De ce fait, Félénis n'entretient aucune relation dipolmatique haineuse avec qui que ce soit. On pourrait pourtant se dire que Vargas et Khien, frolânt à de maintes reprises la légalité face aux termes du traités, seraient dans leur viseur, mais il n'en est rien. Ces pays ont toujours réussi à se montrer habile pour subventionner et surtout montrer patte blanche à la cité centrale du monde.

Economiquement, son lien étroit avec toutes les guildes de Memtis lui ont donné une immunité économique. A l'heure actuelle, se fâcher avec les guildes c'est freiner sa propre productivité et manquer de se faire dépasser par les pays concurrents. Félénis en joue, et entretiens cette concurrence pour imposer son hégémonie.

Donmar

Andésia

Outre la guerre interne qui ravage le pays, l'essor de la communauté Ashiste sur la partie nord d'Andésia a fait que le pays de Khïen a très rapidement exprimé son désir de venir en aide, économiquement parlant en tout cas, au régime militaire de Fenrir. Si Khïen n'a jamais souhaité prendre part aux campagnes contre Minos, nombreux ont été les mages de l'île venu préter main forte aux forces Ashistes.

Mais Minos n'est pas en reste. Le pays étant profondément Elleïste, et ancienne colonie de Fylog, ce dernier soutient énormément le pays surtout depuis la fin de la guerre du Nord. Depuis que le roi Agni est monté sur le trône de la jungle, profondément Elleïste lui même, il a assuré depuis longtemps être prêt à prendre les armes contre Fenrir si jamais la guerre devait se profiler.

Fylog

Fylog est actuellement au centre des enjeux politiques de Memtis. La guerre du Nord a fragilisé le pays, et ce dernier étant le berceau de l'Elleïsme et de la magie de flux, chaque royaumme possède également une puissante armée, qui réunies, formerait surement une force armée supérieure à Vargas.

Gor est actuellement très chancelant. Certains disent que des nobles des îles Rubis tentent d'alimenter l'esclavagisme du marché noir pour fructifier les tensions politiques locales. Actuellement Gor tente de se reconstruire sous la tutelle de Erob et Vilseraie

Swam tente de garder son indépendance le plus possible et ne s'allie à personne.

Erob reprends progressivement sa place de principale force politique de Fylog. Alliés à Thélèbes, aux îles rubis et à Andésia, le pays dépends entièrement de la Jetée pour ses échanges commerciaux d'outre mer et entretiens une très bonne relation avec celle ci.

La Jetée se développe de plus en plus comme une sorte de contre pouvoir, d'un petit territoire indépendant, riche, et stratégiquement placé sur la seule route maritime pour exiger des autres provinces.

Vilseraie tente de reprendre contact avec leurs cousins elfes de Llanowar ainsi que de Velum pour tenter de construire une alliance. Ils restent en bon terme avec Erob et Gor

Le Clos à des rapports exécrables avec les autres provinces de Fylog, mais a l'international c'est tout autre chose. Que ce soit Thélèbes ou Fenrir sur Andésia, le Clos commence à gagner des alliés puissants, restant dans l'ombre pour le moment.

Liyen

Minos

Si Minos n'a pas d'alliés direct, se voulant le plus neutre possible vis à vis de l'Académie, l'exportation de leurs professeurs et archimages pour tutorer l'apprentissage de la magie à travers le monde leur à permis d'être bien vu par l'ensemble. Vargas seulement refuse de les laisser entrer dans le pays.

Thélèbes reste leur principal rival, mais Khïen étant leur concurrent direct en terme de recherche sur la magie, une compétition tantôt loyale, tantôt cruelle s'est installée depuis des années entre leurs pays.

Thélèbes

Depuis la venue du roi Agni d'Hadgar sur le trône, le pays s'est beaucoup ouvert aux autres. Alliés des pays du continent de Donmar, soit Fylog et Andésia, Thélèbes entretient également de bons rapports avec les pays de Lothran. Ceci dit, ils tiennent absolument à contrôler l'immigration sur leurs terres, et à rester entre eux, protégeant leur société clanique. Ainsi le soutien qu'ils apportent est davantage militaire, pour dissuader.

Thélèbes est en très mauvais termes avec Minos, et ce depuis des siècles, suite à leurs déboires passé

Khien

Khien s'est très bien placé avec les siècles. Avec la tour du savoir, plus grande bibliothèque de Memtis et lieu d'archives de l'Alliance, la puissance de son armée magique, ainsi que ses liens étroits et insidieux avec l'ensemble des pays du globe, ils sont devenus indispensable pour beaucoup de monde, alors qu'ils flirtent souvent avec les limsites de la morale

Khien est un allié étroit du régime Ashiste sur Andésia, ainsi que de l'empire de Vargas. Ils essayent toujours de destabiliser la réputation de leur concurrent direct : Minos.

Lothran

Beysil

Beysil et Velum entretiennent des liens très étroit, surtout du au fait qu'ils sont limitrophes et partagent une route commerciale majeure. Actuellement, le pays est assez solitaire, sans ennemis ni amis, ils essayent surtout de péréniser leur situation avec les centaures. Trop loin des autres pays, et trop instable pour intérésser les félons de Qvill...

A noter que Beysil voit l'avancée de Vargas vers le sud d'un très mauvais oeil

Haut-Fort

Haut-Fort, les rois de l'électromancie, entretiennent de très bons partenariats commerciaux. Avec les nains de Llend, avec Minos pour l'établissement d'électromancie dans tout le pays, ou encore avec Fylog, qui leur offrit le savoir pour dresser des Griffons.

Ils ont néanmoins des relations très tendues avec Llend depuis quelques années. Le nouveau roi en place ravivant de vieilles blessures. Haut-Fort est également totalement opposé à l'empire de Vargas et est un des rares pays à les avoir affronter en combat naval lors d'une escarmouche et de les avoir vaincus.

Llend

Llend n'a jamais entretenu de liens étroits avec d'autres pays. Appréciant que Haut-Fort ait repoussé Vargas, ils ont pendant des années été en collaboration. Mais le dernier roi de Llend n'accepte pas cette dépendence que le royaume nain à crée avec ce pays aussi riche et décide désormais de couper petit à petit tous leurs liens.

Vargas

L'empire de Vargas s'est fait beaucoup, beaucoup d'ennemis. EN réalité les seuls alliés qu'on ose bien leur préter est le pays de Khien, les deux trouvant souvent leurs intérets communs dans le fait que contourner le traité sans le violer. Si certains pays que Haut-Fort ont clamé haut et... fort leur animosité, officiellement le pays de Vargas est quand même globalement apprécié et estimé... Par peur des représailles.

Velum

En paix avec tous les pays, Velum est peut être le seul pays de tout Memtis a n'avoir encore jamais souffert de la guerre, si ce n'est lors de l'invasion des démons.

Qvill

Le sultanat de Qvill à toujours entretenu des rapports qui ont énormément évolué à travers le temps, et toujours axés uniquement sur l'appat du gain. Aujourd'hui, son étroite relation avec Velum pour profiter de leur route commerciale est la seule alliance qu'ils revendiquent pleinement, même si la raison qui pousse Vargas à ne pas marcher sur leur désert est probablement dû à quelques arrangements pas très nets

Sgrull

Sous la tutelle de Vargas, le pays n'a pas vraiment de rapports politique dû à son asbcence de politique.