Le niveau de vie sur Memtis

Memtis, en tant que JDR d'Heroic Fantasy, se passe dans un univers qui emprunte beaucoup à l'univers médiéval, tout en ajoutant un peu de modernité par endroits, avec ses influences steampunk, et la magie qui influe beaucoup sur la vie de toute à chacun. Dès lors, il est normal de se demander à quoi ressemble le niveau de vie des habitants sur Memtis.

S'il est bien sûr utopique d'espérer faire un portrait clair de tous les habitants de chaque pays, on peut tout de même en dégager des tendences, soit en fonction du niveau du richesse, ce qui semble être le plus évident, mais également de l'accès à l'éducation ou à certains luxes.

Les richesses

Souvent dépendante de la classe sociale dans laquelle on nait, ou du métier que l'on excerce, la richesse des uns et des autres sur Memtis va du plus pauvre au plus riche.

Pour la grande majorité des habitants, ces derniers sans être pauvres, ne roulent pas non plus sur l'or. Il s'agit généralement des artisants locaux, des marchands de proximité, et les métiers de services locaux à une ville, comme les scribes, les gardes ou encore les palfrenier. Ils ne possèdent généralement pas de terre, et s'ils possèdent une habitation, ils doivent généralement un impôt au propriétaire de la région. Les plus aisés d'entre eux peuvent avoir une monture.

Les paysans et les agriculteurs sont loin d'être pauvres sur Memtis. Etant la source de vivres principale, ils font généralement un très bon commerce avec la guilde des marchands et des paysans. Le soucis principal qu'ils rencontrent, c'est au niveau de leur santé, le travail étant bien difficile, et la nécéssité de parfois recourir à des mercenaires pour délester leurs terres des bandits et des créatures qui rôdent. Généralement les paysans possèdent leurs terres, mais les plus pauvres d'entre eux cultivent les terres d'un bourgeois ou d'un noble, leur versant une partie de leur revenus en compensation.

Certaines personnes d'ascendence roturière arrivent, par leur commerce ou par héritage familial, à avoir un certain statut, un certain patrimoine au sein de leur communauté. C'est ce qu'on appelle communément la bourgoiesie. Souvent propriétaire de un ou plusieurs commerces à succès, ou ayant fait des affaires florissantes, certaines familles bourgeoises existent néanmoins depuis tellement longtemps que l'héritage familial suffit à entretenir les descendants. Les bourgeois et les nobles se livrent régulièrement des petites guerres d'influence, les bourgois étant souvent plus riche que leurs comparses.

Les nobles justement, ceux qui ont un lien avec les classes dirigeantes du pays, sont généralement les propriétaires des terres, et détenteur de l'autorité sur leur territoire, que ce soit par ascendence royale, ou celle d'un des vassal des dirigeants. Bien que faisant autorité dans leur pays, les dépenses engendrées par la tenue de ces derniers les rends généralement détenteur d'un grand patrimoine, mais d'une fortune personnelle toute relative, ce qui les oblige régulièrement à demander de l'aide à leurs alliés de la bourgeoisie. Ceci n'est bien sur pas une vérité générale. Certaines familles nobles sont influentes et fortunées.

Et il y a bien sur une partie de la population bien plus pauvre, peinant à se nourrir.

La nourriture

Depuis l'avènement de l'Alliance, la quasi totalité des pays ont accès aux routes commerciales principales, et ont accès à de nombreuses ressources, les disparités économiques étant généralement régionales à l'intérieur même d'un pays. De ce fait, l'accès à de nombreuses sources de nourriture possible s'est rapidement propagé sur le monde entier.

La source principale de nourriture sur Memtis est la culture de légumes, de féculents, et de céréale, ainsi que le pain qui va avec. Les bêtes étant souvent difficiles à transporter sur les mers, ce sont donc toutes ces sources de nourriture qui ont été privilégiées par la guilde du commerce sur leurs itinéraires. Si chaque pays arrive à produire de manière plus ou moins suffisante, c'est la diversité d'alimentation qui est désormais possible sur le globe.

De ce fait, on trouve régulièrement dans tous les pays : De nombreuses céréales comme le blé ou le seigle, et de ce fait du pain, de la pomme de terre, des pâtes, de nombreux légumes et quelques fruits...

Mais on peut également trouver, selon les imports : Du riz, du cacao, du maïs, du sucre, du miel, des piments...

La viande, bien que très présente sur Memtis, est chère. Si n'importe qui peut s'en payer de temps en temps, n'en mange que régulièrement ceux qui vont chasser eux même leur gibier, ou ceux qui sont les plus fortunés. Il en va de même pour le poisson, généralement consommés près des points de pèche.

Mis à part le lait en lui même, tous les autres produits laitiers comme le frommage sont des mets considérés comme rafinés qui valent chacun plusieurs écus

Sur Memtis, la diversité de la végétation à permis la naissance de sauces et d'épices très diverses. Surtout que sur Memtis, le commerce d'épices est florissant et ne coûte pas spécialement cher. Ce qui fait que si les plats sur Memtis sont généralement très simples, sauf chez les plus riches, même dans les familles les plus modestes, on aime les ragout, les bouillons, les sauces, et les cuisine épicées pour relever le gout de chaque plat.

Hygiène

Tous ceux qui pensent que sur Memtis on marche dans la boue en grattant le gras de ses cheveux, ôtez de suite vos idées recues ! En réalité, la propreté et l'hygiène de vie est une préocupation majeure de la culture Memtienne. Il n'est pas important d'être beau, mais il est important d'être propre, et ce peu importe sa classe sociale.

Ce qui permet une telle hygiène, même si ce sera détaillé en "Sciences et Technologies" c'est le système d'acqueducs, d'irrigations et de tuyauterie très avancé sur Memtis. On prends généralement un bain tous les deux/trois jours, potentiellement à l'eau froide ou chauffée, mais il est courrant dans les familles plus aisées de posséder une pierre de feu qui a la propriété de garder l'eau a une température très chaude, mais supportable. A noter que des douches existent, mais celles ci sont plutôt présentes dans les demeures luxueuses ou bourgoiese au vu de la logistique à mettre en place. Des bains publics existent, mais ce sont avant tout des lieux sociaux, il est commun pour une famille de se baigner dans une bassine ou un point d'eau chez eux.

Le savon est cher sur Memtis, provenant généralement des pays du continent de Lothran, les encens et autre ajouts purement odorant ou cosmétiques sont l'adage des plus riches.

L'hygiène des dents est une problématique courrante, surtout sur les populations les plus pauvres bien sûr, mais en réalité ce manque de considération peut également gagner les familles nobles. Les rares qui s'en occupent le font à coup de bain de bouches avec des plantes médicinales. De par leur nature animale, les Eyriens sont les seuls à s'occuper naturellement de leurs dents.

Santé

Si la magie et l'alchimie existe sur Memtis, elle aide à soigner les plaies, et n'a pas pu remplacer la médecine. Rares, car le coût et la difficulté d'étudier la médecine sur Memtis en a découragé plus d'un, les médecins de Memtis sont respectés.

La médecine est un plus sophistiquée qu'au moyen age. Intellectuels, les médecins sont davanatage dans le diagnostic que dans les traitements invasifs, ils ont des compétences en herborisme et en alchimie, qui leur permet de pouvoir préscrire des traitements. Les médecins de Memtis font de la chirurgie, mais si possible en présence d'un prêtre ou d'un chaman pour éviter les infections.

Les infections restent néanmoins la principale source de mortalité en ce qui concerne la santé. Que ce soit par empoisonnement, à cause de la faune hostile de certains environnements, ou tout simplement les blessures graves.